DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Jake Owen

Jake Owen

Découvrez le nautisme (DN) se joint à l’interprète country à succès Jake Owen sur la route (et sur les vagues) pour passer une autre année à inspirer les fans d’Owen et les mélomanes qui assistent à ses concerts de contempler les joies du nautisme. DN s’est entretenu avec Jake (JO), plaisancier et pêcheur de toujours, pour en apprendre davantage sur sa vie nautique, et sur la façon dont le nautisme inspire sa musique qui regorge de positivité.

Jake Owen Wakesurfing
Jake aime la planche

DN : Pourquoi aimes-tu la vie sur l’eau ?

JO : Je deviens encore tout excité en remorquant mon bateau et en y jetant des coups d’œil dans mon rétroviseur. Les gens qui passent lèvent le pouce. On a une certaine sensation en reculant sur la rampe, en sortant du camion et en déroulant le treuil pour mettre le bateau à l’eau. On revient ensuite au camion et on voit le bateau dans l’eau… c’est une sensation que j’ai peine à décrire. Mais les plaisanciers la connaissent bien. Et j’aime quand on parcourt les rivières et les lacs, et que les autres nous envoient la main… C’est un geste de courtoisie courant. J’aime le son des bulles dans l’eau et celui de la proue qui tranche l’eau. J’adore aussi la transition de la marche au ralenti aux pleins gaz...

« Ayant grandi près de l’eau, le bateau a toujours fait partie de ma vie. Je ne peux imaginer rien de mieux que de flotter dans l’eau, une boisson froide à la main, avec mes amis. » – Jake Owen
Lorem Ipsum
Jake et son frère font de belles prises
Jake Owen Boating
Jake adore passer de bons moments sur l’eau

DN : Quel est ton souvenir de nautisme préféré ?

JO : Quand j’étais jeune, mon frère jumeau Jarrod et moi aimions la pêche, et toute activité dans l’eau. À 12 ans, nous habitions à Vero Beach, en Floride, et nous avions derrière la maison un petit canal qui aboutissait à l’Indian River. Un matin de Noël, nous nous sommes réveillés pour trouver une énorme boîte dans l’entrée. Jarrod et moi avons commencé à l’ouvrir, mais les boîtes à l’intérieur devenaient de plus en plus petites, jusqu’à ce que nous arrivions à la plus petite, qui contenait une décoration de Noël représentant le père Noël au volant d’un bateau. Papa nous a demandé : « Avez-vous compris ? », mais non, nous n’avions pas compris avant qu’il pointe vers le quai derrière la maison… Je n’oublierai jamais ce que j’ai ressenti : nous sommes partis en courant vers l’eau et avons trouvé un semi-hors-bord de 13 pieds. Papa avait conduit le bateau le long de la rivière en pleine nuit pour nous surprendre le matin de Noël ! À partir de ce moment-là, nous avons commencé à faire du bateau constamment.

DN : Comment le nautisme t’aide-t-il à t’évader de tout ?

JO : Lorsque je fais de la planche, je ne pense pas à ce que je dois faire ou à la fuite à réparer dans la plomberie de chez nous. Je pense simplement au plaisir de déchiqueter l’eau, au moment même, sur ma planche. Ou je pense à tomber à l’eau et à en prendre plein le visage ! Les gens font du nautisme pour s’évader. Un peu comme les gens qui viennent voir nos spectacles. Les gens aiment s’échapper de la réalité de temps à autre, et même si nos beaux paysages sont bien réels, parfois, le bateau nous mène vers une tout autre réalité.

DN : Quels sont tes endroits favoris où faire du nautisme ?

JO : Si je suis en Floride, où j’ai grandi, j’aime me rendre à « The Cut » avec mes amis. On monte et on redescend le lagon de l’Indian River. Comme j’y ai grandi, je connais tous les recoins et petits passages secrets de la rivière – c’est super. J’ai beaucoup appris en faisant du bateau quand j’étais enfant. Et c’est drôle, quand j’y retourne en tant qu’adulte, c’est encore tout naturel pour moi, je connais la rivière comme le dos de ma main. C’est un endroit que j’aime. Et lorsque je suis chez moi à Nashville, Centre Hill Lake est super.

« Je veux que tout le monde ressente la sensation d’être “près de la rivière”. » – Jake Owen
Jake Owen à la plage

DN : Qu’aimes-tu écouter sur l’eau ?

JO : Quand je pêche, c’est Merle Haggard. Les poissons adorent Merle Haggard et Hank Williams, Jr. J’ai l’impression que j’en prends plus lorsque j’écoute Hank Williams, Jr., Merle Haggard, ou Alan Jackson. Pour la planche ou avec des amis, c’est le mix des partys ! J’aime un peu de tout, de « Ice Ice Baby » de Vanilla Ice, jusqu’à « I’m on a Boat » de Lonely Island. Tout ce qui va avec le soleil dans les yeux, une boisson froide à la main et de bons amis. Il y a beaucoup de choix pour faire vibrer les haut-parleurs sur l’eau et pour nous mener à destination.

Découvrez-en davantage au sujet de Jake

Écoutez la musique de Jake