DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Kevin VanDam

Kevin VanDam

On l’appelle le « Michael Jordan de la pêche à l’achigan » et son nom est l’un des mieux connus dans le monde de la pêche. Alors, que fait le meilleur pêcheur d’achigan au monde lorsqu’il n’est pas au travail ? Il fait du bateau. En effet, Kevin VanDam n’aime rien de mieux que de bons moments en famille sur l’eau. Et c’est comme ça depuis son enfance.

Découvrez le nautisme (DN) s’est récemment entretenu avec Kevin pour parler bateau et pêche…

DB : Comment as-tu commencé à faire du bateau et de la pêche ?

Kevin : Mon père a commencé à m’emmener pêcher dès l’âge de trois ans. J’ai grandi en pêchant avec mes frères et sœurs, surtout pour du crapet. En vieillissant, nous avons appris le ski nautique et le tube ensemble. Mes grands-parents vivaient au bord d’un lac, et nous pouvions nager, pêcher, skier, nous amuser, tout simplement.

« Il (le nautisme) change mon état d’esprit chaque fois que je suis sur l’eau. » – Kevin VanDam
Lorem Ipsum
Avec l’une de ses maintes prises

DB : Pourquoi aimes-tu la vie sur l’eau ?

Kevin : Voir un lever de soleil sur un lac, c’est toujours spécial, même lorsque je le vois en gagnant ma vie. Je suis chanceux : mon travail m’emmène partout au pays, dans les plus belles eaux. Il y a toujours du nouveau – c’est agréable.

DB : Fais-tu du bateau en famille ?

Kevin : C’est bizarre, parce que lorsque la plupart des gens ne sont pas au travail, ils ne veulent rien faire qui leur rappelle leur gagne-pain. Mais pour moi, la plupart de nos vacances sont près de l’eau : un voyage en bateau-maison sur le lac Kentucky ou le lac Cumberland, ou un séjour au Big Cedar Lodge. Nous aimons aller dans le nord pour une semaine, et mon bateau nous accompagne [NDLR Kevin a un bateau à pontons et un bateau de pêche à l’achigan]. Le nautisme fait partie de toute la famille – mes frères, mes sœurs, mes nièces et mes neveux. Le nautisme, c’est ce que l’on fait. Surtout l’été : on se rassemble et on va pêcher, faire du tube, skier, faire de la planche, faire du kayak.

Lorem Ipsum
Kevin tenant deux achigans à grande bouche primés

DB : As-tu des conseils pour ceux qui désirent commencer en nautisme ?

Kevin : Le nautisme peut intimider au début, alors il est important de commencer avec des recherches en ligne pour trouver des renseignements impartiaux, comme sur DiscoverBoating.ca. Ensuite, commencez à poser des questions. Rendez-vous chez un détaillant marin et parlez à des vendeurs. Expliquez votre situation familiale, ce que vous voulez faire en bateau, et ils pourront vous recommander un bateau adapté à votre famille. Ensuite, allez-y et essayez-le : le voir c’est le croire ! Faites une conduite d’essai – c’est exactement comme acheter une voiture. Je ne connais personne qui achèterait une voiture sans l’essayer d’abord, et c’est la même chose pour un bateau. Et le nautisme n’est pas hors de portée pour la plupart des gens, car il y a beaucoup de possibilités. Les fabricants offrent des forfaits qui sont adaptés à presque tous les besoins et à tous les budgets.

DB : Quel est ton souvenir de nautisme préféré ?

Kevin : Probablement mon premier voyage de pêche dans le nord avec mon père. J’avais sept ans, et il y avait juste nous deux dans un bateau de pêche en aluminium de 14 pieds avec un moteur à 7,5 chevaux. Juste papa et moi, pour le week-end, et j’ai pris mon premier achigan à petite bouche lors de ce voyage.

DB : Quels sont tes endroits favoris où faire du nautisme ?

Kevin : Question difficile, car j’ai eu l’occasion de voyager partout au pays et de vivre l’expérience de tant d’endroits ! Mais pour moi, l’endroit le plus spécial au monde est le nord du Michigan. C’est là que j’ai grandi. Nous passions beaucoup de vacances dans le nord, et c’est là que j’ai appris à conduire un bateau et à faire du ski nautique. Je passe encore beaucoup de temps là-bas chaque année avec ma famille, pour montrer à mes enfants comment j’ai grandi. Mais sans aucun doute, Grand Traverse Bay, à Traverse City, au Michigan, est un endroit vraiment spécial pour moi. Je l’adore : belle nature, eau claire comme du cristal – il [NDLR : le nautisme] change mon état d’esprit chaque fois que je suis sur l’eau.

DB : Que trouve-t-on sur ta liste d’écoute en bateau ?

Kevin : Nous aimons faire du bateau avec les familles des enfants qui vont à l’école avec les nôtres, car nous avons tous des bateaux à la même marina sur le lac Michigan. Entre les enfants et les adultes, on écoute toutes sortes de musique. J’ai des jumeaux de 15 ans, alors on écoute souvent ce qu’ils écoutent… On aime un bon mélange de musique : des chansons qui nous donnent de l’énergie, d’autres qui nous calment. Ça dépend vraiment du contexte et de l’heure du jour. La liste d’écoute au coucher de soleil est différente de celle de 14 heures ! Personnellement, j’aime la musique âgée à la perfection – je suis énorme fan de Metallica. Avant un tournoi, la musique de ce groupe est très motivante.