DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Guide de magasinage

Guide de magasinage

Connaissez les ficelles

Finances

Le nautisme est plus abordable que vous le croyez. Si vous considérez toutes les dépenses des activités de week-end et de vacances d’une petite famille au fil d’un an, vous verrez que l’achat d’un bateau est très comparable — particulièrement en réalisant qu’un bateau tout neuf de premier échelon peut facilement s’obtenir à 250 $ à 300 $ par mois. Pour profiter pleinement de votre budget, vous pourriez aussi envisager de vous procurer un bateau d’occasion.

Utilisez notre calculatrice de prêts pour comment intégrer un bateau à votre budget.

Options de financement

Le financement de l’achat d’un bateau donne des versements mensuels plus bas et plus faciles à supporter pour la plupart des acheteurs d’un premier bateau. De nombreuses options s’offrent à vous pour le financement d’un bateau, mais le meilleur choix est d’opter pour le financement par un détaillant de bateaux ou un prêteur maritime.

Un détaillant veut vous faciliter le processus d’achat autant que possible. Une bonne façon de le faire est de vous offrir des possibilités de financement à l’interne. De nombreux détaillants emploient des spécialistes du financement dont la tâche est de vous aider à tous les égards, de la façon de remplir la demande de prêt jusqu’à la clôture du prêt et l’obtention des permis. D’autres font appel à des agences externes, qui font ces tâches tout aussi bien, ou peuvent vous aiguiller vers un courtier maritime.

  • Prêteurs maritimes : Comme les banques et les caisses populaires ont fait des prêts bateaux partie intégrale de leurs affaires, elles peuvent vous proposer des options de financement compétitives, sans soucis, et vous recommander des ressources additionnelles comme des évaluateurs et des compagnies d’assurance.
  • Valeur nette : Selon votre situation hypothécaire, vous pourriez pouvoir profiter de la valeur de votre domicile avec un prêt sur valeur immobilière ou une deuxième hypothèque pour financer l’achat de votre bateau.

Si vous entretenez déjà une bonne relation avec votre banque du quartier, il serait bon pour vous d’explorer vos possibilités de prêt auprès d’un banquier qui connaît bien votre état de santé financière. N’oubliez pas que ce ne sont pas toutes les succursales qui ont de l’expérience en prêts maritimes. Ces succursales pourraient être plus prudentes en ce qui a trait à la condition d’un bateau d’occasion ou ne pas pouvoir vous offrir des modalités aussi avantageuses que le pourrait un prêteur dont le financement des bateaux fait partie intégrante de ses affaires.

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les prêts bateaux.

Déterminez les priorités de votre liste de souhaits

Maintenant que vous avez décidé d’adopter le mode de vie du nautisme et que vous avez établi votre budget, vous pouvez commencer à créer votre liste de souhaits et en cerner les priorités. Ce budget sera vraisemblablement un facteur-clé de votre décision d’acheter un bateau neuf ou d’occasion. Dans les deux cas, les considérations liées à la taille et au type de bateau sont les mêmes.

Taille : Quand vient le temps de déterminer la grandeur du bateau parfait pour vous, vous devez considérer plusieurs facteurs.

  • Personnes : Combien de gens accueillerez-vous régulièrement à bord? La famille immédiate seulement ou la parenté et les amis également?
  • Remorquage : Si vous comptez remorquer votre bateau, n’oubliez pas que la taille du bateau portera un impact direct sur la taille du véhicule qui le remorquera.
  • Endroit : Pensez à l’endroit où vous utiliserez le bateau. Si vous voulez faire du bateau sur de plus grands cours d’eau, alors un bateau légèrement plus grand avec une coque plus profonde pourrait être plus sensé. Les petits cours d’eau ou les cours d’eau peu profonds pourraient exiger un plus petit bateau.
  • Entreposage : Si vous rangez votre bateau à la marina, la taille du bateau portera vraisemblablement un impact sur les frais mensuels d’entreposage. Si vous le conservez à votre quai personnel, y a-t-il des contraintes d’espace à considérer? Nous vous recommandons de parler à votre détaillant ou au gestionnaire de votre marina au sujet du besoin potentiel d’entreposage hivernal.

Activités : Vous devrez penser à la façon dont vous comptez utiliser le bateau. Si vous vous consacrerez principalement à une seule activité, comme la pêche ou la planche, alors un bateau propre à la pêche ou à la planche pourrait être le plus sensé pour vous. Ces bateaux seront dotés de l’équipement requis pour votre activité, comme des porte-cannes et des espaces de rangement de l’attirail, ou une tour pour la planche et des espaces de rangement pour les planches. Si vous optez plutôt pour les croisières ou toute une gamme d’activités récréatives, alors un bateau plus polyvalent et avec de l’espace de rangement supplémentaire conviendrait à vos besoins.

Utilisez le sélecteur de bateau pour trouver le bon bateau pour vous.

Chez le détaillant

Lorsqu’on parle de bateaux et de leur achat, il y a plus à connaître que le prix indiqué et les caractéristiques du bateau.

Coûts finaux

Un peu comme pour l’achat d’une voiture, il y a souvent des coûts additionnels qui ne figurent pas sur l’étiquette du prix. Les frais du détaillant, l’assurance, l’immatriculation, les accessoires, l’entreposage et l’entretien valent tous une discussion avec le détaillant assez tôt dans le processus de magasinage afin de vous permettre de déterminer le coût complet de la propriété d’un bateau et d’éviter les méchantes surprises plus tard. Utilisez nos outils et guides pour mieux comprendre le coût total de propriété.

Les petits à-côtés

Renseignez-vous sur les accessoires. Certains équipements, comme une trousse de sûreté, sont souvent inclus à l’achat du bateau, alors que d’autres accessoires propres aux activités ont souvent à être ajoutés à l’achat.

Livraison et propriété

Découvrez à quoi vous attendre après avoir signé. Quel est le processus de livraison? Vous voudrez revoir en détail tous les systèmes du bateau avant d’en prendre possession. Ainsi, vous aurez toute la confiance voulue lors de votre première sortie. Demandez à votre détaillant de vous expliquer le processus pour les rendez-vous d’entretien et de réparation. Partez avec un pas d’avance en découvrant plus de détails au sujet de l’entretien la première année, ici.

Et avant votre première sortie, découvrez où suivre un cours pour plaisanciers. Avec des connaissances de base en nautisme et une plus grande familiarité avec les particularités locales, vous aurez encore plus confiance en vous. Les cours de nautisme pourraient aussi vous donner droit à un rabais sur l’assurance. Expérience du détaillant

En comparant les bateaux, n’oubliez pas de comparer les détaillants également. La qualité et l’emplacement du détaillant sont une partie importante de l’expérience d’achat et de possession d’un bateau. Cliquez ici pour des conseils sur la façon de trouver des détaillants qui offriront vraisemblablement une expérience d’achat positive.

Inspectez les bateaux

Après avoir rétréci vos choix, vous vous arrêterez probablement sur bateau particulier. Il sera alors important d’inspecter de près tous ses éléments importants, comme le moteur, l’hélice, la cale, le système de direction, les systèmes électriques et le réservoir de carburant. Si vos connaissances techniques laissent à désirer, demandez l’aide d’un évaluateur maritime indépendant. Tout comme un inspecteur en bâtiment, un évaluateur maritime inspectera le bateau de fond en comble afin que vous connaissiez exactement sa condition. Apprenez-en plus au sujet des évaluateurs maritimes et trouvez-en un dans votre région en vous rendant à la Society of Accredited Marine Surveyors ou à la National Association of Marine Surveyors.

Plus tôt dans vos recherches, voici quelques éléments simples à vérifier, sur un bateau neuf, pour avoir une idée générale de la condition du bateau.

  • Allumez tout! Assurez-vous que les lumières, voyants, jauges et appareils électroniques fonctionnent bien.
  • Faites fonctionner le moteur à pleins gaz pour vous assurer qu’il atteint l’échelle de régime maximal indiquée par le fabricant (que vous pourrez obtenir en ligne ou dans des brochures). Un régime trop haut ou trop bas pourrait révéler que la mauvaise hélice a été installée, ce qui causerait une usure excessive du moteur.
  • Ouvrez tous les casiers et trappes. Vérifiez que les trappes, espaces de rangement et cabinets sont bien installés et bien ajustés. Soyez à l’affût de vis lâches, d’adhérence mal faite ou de mauvaises installations de fibre de verre.
  • Frappez sur les articles en toile. Les rideaux de dessus et des côtés devraient être si tendus que vous pourriez y faire rebondir une pièce de 25 ¢. Il ne devrait y avoir aucun écart où les embruns ou la pluie peuvent pénétrer. Les fermetures éclair devraient avoir un rabat qui garde l’eau à l’écart.
  • Inspectez les électroménagers. Les fours à micro-ondes, réfrigérateurs, congélateurs et lave-vaisselles mal fixés peuvent se détacher pendant que le bateau est en marche. Vous voulez découvrir des plaques de montages et des boulons.

En plus de ces points, voici quelques éléments à vérifier sur un bateau d’occasion :

  • Faites le tour de la coque. Soyez à l’affût de bosses, de boursouflures et de fentes. Les fentes ouvertes devront être réparées avant que le bateau puisse reprendre l’eau. Les boursouflures dans l’enduit gelcoat peuvent s’aggraver rapidement et coûter cher en réparations.
  • Inspectez le sol et les compartiments de rangement à l’affût de moisissures. Elles peuvent révéler des fuites et des dommages par l’eau.
  • Jetez un coup d’œil sur le capitonnage. Si vous voyez des algues vertes près des coutures, il est fort probable que les coussins en soient remplis.
  • Inspectez le filage. Des fils nus tenus ensemble avec du ruban électrique sont un mauvais signe évident... Jetez aussi un coup d’œil sous le tableau de commande et autour du moteur à l’affût de corrosion.
  • Demandez un exemplaire de l’historique d’entretien et d’entreposage du bateau. Un entretien régulier est bon signe de la condition d’ensemble du bateau. De plus, en sachant qu’il a été entreposé à sec pour une grande partie du temps, vous saurez qu’il a vraisemblablement été protégé contre les conditions météo rigoureuses.