DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Le nautisme au Cap-Breton : la magie a chaque detour

Cap Breton, Nouvelle-Écosse

Le nautisme au Cap-Breton : la magie à chaque détour

 

par Jocelyn Béthune

 

« Jamais n’aurai-je imaginé de si beaux ports confinés… Chaque moment apporte un trésor enchanteur. Il suffit d’observer, à chaque tournant du bateau, pour découvrir une beauté saisissante. Ce voyage a été un plaisir constant pour nous. »

-Mabel Bell, épouse de l’inventeur du téléphone, Alexander Graham Bell, décrivant une croisière sur les lacs Bras d’or en 1886

 

Imaginez… Mabel Bell et son mari, Alexander Graham, l’inventeur du téléphone, sont en voilier, à parcourir les lacs Bras d’or du Cap-Breton. Nous sommes en août 1886 et le téléphone a 10 ans. L’auto n’a pas encore été inventée, et l’avion n’arrivera que 40 ans plus tard. Mais le bateau mène les gens à nos rives depuis des siècles. Il s’agit du mode de transport préféré, surtout dans ce coin du pays.

Les Bell sont riches et célèbres. Ils auraient pu choisir toute destination, mais c’est ici qu’ils désirent venir se renouveler et s’évader.

Beaucoup a changé depuis la croisière de Mabel et d’Alexander Bell, mais la magie des Bras d’Or est demeurée la même.

 

Explorez les Bras d’Or : le lac Bras d’Or, une vaste mer intérieure de 1 000 kilomètres carrés, semble posséder des propriétés magiques : brises salées, bons vents et presque pas de brouillard. Il y a des centaines de petits ports isolés, entourés de communautés offrant des commodités et des activités culturelles.

Jetez l’ancre à Baddeck Harbour le premier dimanche du mois d’août et vous pourriez vous trouver au beau milieu du défilé de lancement de la régate annuelle du Bras d’Or Yacht Club, une tradition centenaire dans ce village historique. Les marins viennent de partout dans les Maritimes pour prendre le bon vent d’ici. Dansez la gigue au Baddeck Gathering Ceilidh de la rue principale, faites une promenade sur le Boardwalk et jouez quelques rondes au Bell Bay Golf Course. N’oubliez pas de visiter le site historique national Alexander Graham Bell, de Parcs Canada. Bell a vécu ici pendant près de 40 ans, et les eaux avoisinantes l’ont toujours inspiré. C’est lui qui a encadré la construction du Silver Dart, le premier avion à voler au Canada (il a survolé les eaux surgelées des Bras d’Or en 1909) et de l’énorme HD-4, un hydroptère de 60 pieds qui a fracassé les records de vitesse en 1919.

Tout près de Baddeck, vous trouverez Maskells Harbour, un ancrage inhabité qui a inspiré les marins à créer le Cruising Club of America en 1922. Ici, les aigles planent au-dessus de collines escarpées. Le président de la National Geographic Society de 1980 à 2010, Gil Grosvenor, a une fois comparé la voile dans ce sanctuaire à l’entrée dans une cathédrale.

Race the Cape : Cette course difficile de cinq jours est une occasion parfaite de vivre l’expérience du meilleur nautisme intérieur et côtier que vous réserve le Cap-Breton. Avec des arrêts aux pittoresques Ben Eoin, North Sydney, Barra Strait, Baddeck et St Peters, vous en aurez plein la vue. La course allie cinq segments stimulants à l’hospitalité locale, à de délicieux fruits de mer et à la camaraderie des marins du coin. Pour plus d’information (ou vous inscrire à un équipage), visitez www.racethecape.ca.

Sur la Mira : la plus longue rivière de la Nouvelle-Écosse. Ses rives verdoyantes et kilomètres d’eaux calmes font de la rivière Mira l’endroit idéal pour le nautisme avec ou sans moteur. La rivière est parsemée d’endroits où mettre à l’eau un canoë ou un kayak.

Le terrain de jeu océanique : ne limitez pas votre expérience aux rivières et lacs saisissants du Cap-Breton. Vaguez jusqu’à Ingonish (comme les Bell en 1919), voyez Port Hood, Inverness, et Mabou sur la rive ouest, et le détroit du Northumberland, où se trouvent les eaux océaniques les plus chaudes au nord des Carolines. Vivez ce qu’ont vécu les marins d’il y a trois siècles : arrivez au port de Louisbourg et regardez le village émerger du brouillard sous vos yeux. Revivez le 18e siècle : visitez le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg de Parcs Canada, la plus grande forteresse reconstruite en Amérique du Nord.

Bell a bien dit : « Ne restez pas à jamais sur les sentiers battus, ne suivez pas à jamais tous les autres. Frayez votre propre chemin de temps à autre, pénétrez dans la forêt. Chaque fois, vous découvrirez du nouveau. »

N’oubliez pas de faire un petit arrêt à l’île Madame. Cette île au large du Cap-Breton compte plusieurs villages et points de mouillage. Arichat Harbour regorge d’histoire. L’endroit a été pris d’assaut par le héros américain John Paul Jones pendant la guerre de l’Indépendance américaine. Explorez le passage Lennox, qui sépare l’île Madame du Cap-Breton. En cours de route, vous découvrirez le Lennox Passage Yacht Club à D’Escousse. Visitez les gens amicaux de l’endroit pendant le festival Harbourfest annuel, et vous vous régalerez de bons plats-maison et découvrirez au moins un cousin perdu de vue !

Les voies d’eau du Cap-Breton sont enchanteresses et généreuses de choses à voir. Le Cape Breton vous propose un amalgame inégalé d’expériences nautiques, du nautisme en rivière sur la Mira à la voile au lac Bras d’Or, en passant par le kayak à D’Escousse.

Et tout comme Alexander et Mabel Bell, vous découvrirez la magie à chaque tournant.