DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Acheter un bateau neuf ou d’occasion

Tout d’abord, félicitations pour avoir décidé d’acheter votre propre bateau ! Avant de choisir la taille et le coût du bateau, le plus important est de déterminer le type de bateau qui convient à vos besoins. Après avoir identifié les activités auxquelles vous désirez vous adonner, vous pourrez dresser une courte liste de types de bateaux et ensuite jeter un coup d’œil sur les fabricants. Armée d’une courte liste des fabricants des bateaux qui vous conviennent, vous pourrez aller magasiner et trouver un bateau dans votre échelle de prix (neuf ou d’occasion). Utilisez notre outil de sélection d’un bateau sur DiscoverBoating.ca pour obtenir une idée des types de bateaux à inclure dans votre liste. Ensuite, venez voir les fabricants de ce type de bateau en suivant les liens à la page des types de bateaux.

Pour vous assurer d’obtenir un bateau d’une taille convenant aux lacs où vous comptez pratiquer le nautisme, appelez un détaillant et discutez des endroits où vous comptez aller, ainsi que des activités que vous envisagez.

Le moteur que vous choisissez varie en fonction des activités que vous comptez faire. Par exemple, si vous voulez faire du ski nautique ou de la planche, vous devez tenir compte du nombre de personnes à bord et du niveau d’habileté du skieur/planchiste. Un débutant a besoin d’un moteur plus puissant qu’un skieur ou planchiste expérimenté. Mentionnez tous vos besoins au détaillant et suivez les lignes directrices du fabricant pour vous procurer la combinaison parfaite de bateau et de moteur. Vous ne voulez ni suralimenter ni sous-alimenter votre bateau.

Si vous pensez à acheter un bateau, vous devez tenir compte de deux choses. Tout d’abord, recherchez un bateau certifié NMMA. Les bateaux certifiés NMMA sont construits en fonction des normes American Boat and Yacht Council (ABYC) qui sont encore plus exigeantes que les normes de Transport Canada. La bonne nouvelle? Plus de 80 % de l’industrie du nautisme construit ses bateaux en fonction de ces normes. Ainsi, en vous procurant un bateau certifié NMMA, vous savez que vous obtenez un bateau construit en fonction des normes les plus exigeantes. Doral, Mariah et Larsen fabriquent tous des bateaux certifiés NMMA. Voici un lien vers les fabricants certifiés NMMA.
Ensuite, vous devez tenir compte de l’indice de service à la clientèle (ISC) des fabricants. Le prix de l’ISC est remis aux fabricants qui ont reçu une cote d’au moins 90 % de la part des propriétaires de ses bateaux. En effet, personne n’est davantage en mesure de vous parler d’une embarcation particulière qu’un propriétaire de cette embarcation !
Si vous envisagez d’acheter un bateau d’occcasion, l’évaluation (« survey ») n’est pas obligatoire mais je vous la recommande vivement. Si vous achetez un bateau d’occasion, que vous le fassiez en ligne, en consultant des annonces classées dans le journal ou en visitant des concessionnaires dans votre région, assurez-vous, après avoir découvert un bateau mais avant de l’acheter, de faire faire une vérification marine de l’embarcation. Si vous cherchez un évaluateur maritime au Québec, communiquez avec l’AIMAQ ou SAMS. Il n’y a aucun doute : les frais que vous devrez payer (environ 17 $ à 20 $ par pied linéaire) en vaudront largement le coût. Souvent, des problèmes structuraux ou mécaniques, en ce qui a trait aux plus vieux bateaux ou à ceux qui ont été mal entretenus, sont difficiles à déceler. Une vérification marine est un peu comme une inspection domiciliaire. Le vérificateur inspectera chaque partie du bateau – du moteur jusqu’au système électrique, de la coque au tableau de bord – et vous donnera une analyse détaillée des résultats. Selon les résultats obtenus, vous pourriez avoir suffisamment d’information pour renégocier le prix d’achat, assez de connaissances pour ne pas faire votre achat après tout, ou assez de tranquillité d’esprit pour savoir que vous n’aurez pas à affronter de réparations dans un avenir rapproché. Vous pourrez trouver un bon vérificateur, au Canada, en visitant www.marinesurvey.org et en utilisant le menu à gauche de la page Web pour trouver un vérificateur dans votre région.

Il est très facile de faire le transfert de propriété d’un bateau. Utilisez simplement ce lien et suivez les directives pour soumettre votre demande en ligne dans les 90 jours suivant l’achat.

Aussi, suivez ce lien pour obtenir plus de détails et de renseignements sur l’achat d’un bateau .

Comme pour une voiture, le rendement du carburant de tout moteur varie en fonction de nombreux facteurs comme la façon dont conduit le conducteur, les activités effectuées, la coque du bateau et les conditions météorologiques ainsi que la construction du moteur même. Votre détaillant pourra vous aider à déterminer le moteur indiqué pour vos besoins (dont les activités auxquelles vous désirez vous adonner et le type d’embarcation que vous avez). Assurez-vous que votre moteur y est bien adapté et assurez-vous de ne pas sous-alimenter ou suralimenter votre bateau. Après avoir choisi un moteur, je vous conseille de consulter nos conseils pour réduire votre consommation de carburant sur DiscoverBoating.ca afin d’opérer le moteur de la façon la plus économique que possible, sans égard au type de moteur.

Aussi, au sujet du financement : les durées des prêts sont normalement plus longues que celles, par exemple, des voitures, et se situent souvent entre 12 et 20 ans. Bien sûr, cela dépend du montant financé, du taux d’intérêt et, comme vous l’avez mentionné, du montant que vous êtes disposée à dépenser chaque mois. Jetez un coup d’œil sur cette page pour obtenir des renseignements pratiques sur les prêts pour bateaux. Vous trouverez aussi notre calculatrice pour prêts au http://fr.discoverboating.ca/buying/financing/loancalculator.aspx. N’oubliez pas d’inclure les coûts divers comme ceux de l’assurance, du carburant, de l’entretien et de l’entreposage, qui équivalent normalement à environ 10 % du coût de propriété du bateau.

Il existe de nombreux prêteurs spécialisés en prêts pour bateaux, et votre concessionnaire pourra vous guider au travers du processus. Les détaillants ont de bonnes relations avec les prêteurs et peuvent vous aider à obtenir un bon taux et un prêt adapté à vos besoins.

Bonne chance et joyeux nautisme !