DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Acheter un wakeskate

Le wakeskating, si récent qu’il n’a pas encore de terme équivalent en français, est le plus récent sport tracté à se faire voir partout sur nos lacs et rivières. La meilleure façon de le décrire est d’en parler comme de la planche à roulettes sur l’eau : il offre aux planchistes le plaisir de la planche, sans fixations. Les pieds fixés sur une planche à remous, il est facile de virevolter dans les airs, mais le wakeskate vous permet de faire toute une gamme de figures que la planche à remous ne permet pas. Pour les débutants, les chutes sont bien plus douces car vous n’avez pas l’effet de pendule qui se produit en planche à remous lorsque vous « accrochez un coin » (si cette chute spectaculaire ne vous est pas familière, faites une recherche sur YouTube pour « wakeboard scorpion »). Le wakeskating est aussi un excellent moyen d’apprendre à contrôler la planche, car les wakeskates ont généralement de petites nageoires qui ne donnent pas autant de solidité qu’une planche à remous. Ainsi, il est essentiel que vous utilisiez les rebords de la planche pour tourner. 

Bois ou composites

Il existe deux principaux types matériaux pour la fabrication des wakeskates : bois et composites. Les composites sont parfois idéaux car ils sont plus légers et plus durables, mais les sportifs d’expérience préfèrent souvent le bois car il est plus lourd, s’enfonce plus profondément dans l’eau et est donc plus facile à manier pour certaines figures. Aussi, les wakeskates en bois offrent plus de ressort à cause de leur matériau.

Mousse ou bandes antidérapantes

Les wakeskates traditionnels peuvent être couverts de mousse ou de bandes antidérapantes. La mousse est une bonne option pour les débutants car elle est beaucoup plus douce lors des chutes. Les bandes antidérapantes offrent une excellente traction pour les figures, mais cette traction peut vous agripper les tibias lors d’une chute. Les skates non concaves en bois ou composites recouverts de mousse sont les plus abordables.

La bonne taille

Votre poids est le plus important facteur déterminant en choisissant la taille de votre skate. Votre skate doit être suffisamment grand pour vous garder à niveau à vitesse de croisière, mais pas si grand qu’il freine votre évolution vers les figures. La règle générale est que vous pouvez utiliser un skate légèrement trop grand, mais qu’un skate trop petit ne vos causera que des ennuis. Rien ne remplace un essai à flot, mais ce tableau vous donnera une bonne idée :

Votre poids                La taille de votre wakeskate

40-72 kg (90-160 lb)               99-104 cm (39-41 po)

72-90 kg (160-200 lb)             106-109 cm (42-43 po)

90+ kg (200+ lb)                     111-117 cm (44-46 po)

Ai-je besoin de chaussures ?

Si vous songez aux chaussures de wakeskate, sachez que vous n’en aurez pas besoin immédiatement si vous avez une planche en mousse. Vous pouvez y aller nu-pieds, mais vous courez le risque de vous couper sur un aileron ou de vous fracturer un orteil si la planche vous frappe. Vous pouvez utiliser une vieille paire de chaussures normales, des chaussures de planche à roulettes, ou toute paire de chaussure légère qui ne retient pas beaucoup d’eau.