DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Choisir le bon carburant et la bonne huile pour votre moteur de bateau

Le moteur de votre bateau alimente vos aventures nautiques. Il est donc essentiel de bien l’entretenir pour profiter pleinement de tout le temps passé sur l’eau. Il est vital, pour la performance et la durée de vie du moteur, d’utiliser le bon type d’huile et de carburant.
 
Il existe deux principales catégories de moteurs hors-bord marins : à deux temps et à quatre temps. La plupart des moteurs neufs fabriqués de nos jours sont à quatre temps, mais il existe encore un vaste nombre de moteurs à deux temps sur l’eau.
 
Les exigences de lubrification pour les moteurs à deux temps et à quatre temps sont très différentes, à cause de la façon dont fonctionne chaque système. Dans les moteurs à deux temps, l’huile est mélangée avec le carburant et lubrifie le moteur en circulant. Elle se brûle avec le carburant et ressort par le système d’échappement. Les moteurs à quatre temps sont lubrifiés par de l’huile qui est pompée à répétition dans un carter, comme pour une voiture ou un camion.
 
Les moteurs de bateau plus neufs sont aussi conçus pour être conviviaux pour les consommateurs et pour l’environnement, avec des émissions réduites et des durées de vie prolongées. Toutefois, ces technologies évoluées imposent des demandes exigeantes aux lubrifiants de moteur. Ainsi, il est essentiel de choisir le bon lubrifiant pour votre moteur.
 
Utiliser le bon lubrifiant : les huiles marines et pour voiture ne sont pas interchangeables. 
Bien que l’huile dans un moteur maritime à quatre temps se charge des mêmes fonctions que l’huile dans un moteur d’automobile, l’huile pour voitures ne doit pas être utilisée dans les moteurs marins. Les deux principales raisons ? L’eau et l’usure.
 
La corrosion causée par l’eau est une préoccupation de premier rang en ce qui a trait aux moteurs de bateau. L’huile fabriquée pour les voitures n’est pas conçue pour offrir le niveau élevé de protection contre la rouille que les moteurs marins exigent.
 
Aussi, les huiles pour voitures ne suffisent pas en ce qui a trait à la protection dans son ensemble. Comme les moteurs hors-bord à quatre temps fonctionnent plus rapidement que les moteurs de voiture, qu’ils passent de longues périodes à fonctionner à vitesse extrême et qu’ils peuvent passer de longues périodes sans être utilisés, ils ont des exigences anti-usure très particulières que les huiles pour voitures ne peuvent pas combler. 
 
La meilleure façon de protéger votre moteur est d’utiliser une huile pour moteur hors-bord recommandée par le fabricant du moteur, ou de chercher le logo de la National Marine Manufacturers Association (NMMA) sur le contenant d’huile. La NMMA teste et certifie les huiles pour s’assurer qu’elles se conforment aux besoins des moteurs marins. Utilisez la liste suivante pour trouver la bonne huile pour le moteur de votre bateau :
 
• Les huiles TC-W3 sont certifiées pour les moteurs à deux temps
• Les produits FC-W sont certifiés pour les moteurs maritimes à quatre temps
• La catégorie FC-W Catalyst Compatible couvre les huiles conçues pour l’utilisation dans les moteurs à quatre temps qui ont un catalyseur de traitement d’échappement en aval
 
Utiliser le bon carburant : comprendre le concept de l’éthanol
L’utilisation du bon carburant est aussi essentielle à la performance et à la durée de vie de votre moteur hors-bord. Au Canada, depuis décembre 2010, le Règlement sur les carburants renouvelables du Canada exige que l’essence contienne en moyenne 5 % de carburant renouvelable. L’essence avec 10 % d’éthanol est appelée E10, et, avec 15 % d’éthanol, E15. L’essence E15 ne convient que pour l’utilisation dans les voitures à moteur bicombustible (« flex fuel ») ou un très petit pourcentage des plus récentes voitures. Un grade E15 ou supérieur n’est pas recommandé pour les moteurs maritimes et peut causer de graves dommages au moteur de votre bateau.
 
La clé, pour les plaisanciers, est de bien lire les étiquettes et de ne pas utiliser le carburant E15 à la pompe. Les marinas peuvent bien sûr offrir du carburant sans éthanol, et sont donc probablement l’endroit le plus sûr où faire le plein si vous ne voulez pas avoir à vous soucier du carburant que vous utilisez dans votre bateau.