DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

L'époustouflant nautisme en Colombie-Britannique

 

Explorez la nature sauvage – mais civilisée ! – de la côte de la Colombie-Britannique. De l’une des villes les plus habitables au monde dans le sud jusqu’à l’isolement complet des fjords profonds à forêts pluviales, la Colombie-Britannique offre tous les types d’aventures de nautisme, avec le confort en plus. Vous ne finirez jamais d’explorer nos 25 000 kilomètres de côte et nos plus de 40 000 îles. La Mer des Salish, protégée, présente un climat méditerranéen, des défis de navigation relativement modestes, un cercle de collectivités, le nautisme social, et de nombreux endroits privés si vous en cherchez-un. La région des Outer Reaches, à l’ouest de l’île de Vancouver, et l’archipel brumeux de Haida Gwaii, vous donneront une idée du nautisme en eaux bleues le long de côtes bigarrées, peu habitées. Les grands groupes d’îles et les passages sinueux de la région Fjords, Islands and Passages font partie de la plus grande forêt pluviale tempérée au monde, et sont également le chez-soi du Spirit Bear.

credit Tom Ryan
Si vous préférez le nautisme en région éloignée, optez pour l’intéressante région des Outer Reaches ou des archipels infinis de la Mer des Salish. Ici, vous pouvez vous installer sur le pont et observer le paysage maritime sans voir un seul autre bateau. Vous pouvez aussi amarrer dans la solitude absolue dans l’une des innombrables anses des 255 parcs et aires de conservation maritime de la Colombie-Britannique. Certains jours, il n’y aura que vous et la nature sauvage déambulant sur la côte : grizzlis et ours noirs, castors, élans, wapitis et chevreuils – sous l’ombre des aigles volant au-dessus. Où que vous soyez dans les eaux de la Colombie-Britannique, vous verrez des phoques, des dauphins, des lions de mer, des outres de mer et quatre espèces de baleines. Nous avons deux populations d’orques : l’une demeure ici, l’autre migre annuellement. Les baleines grises et les baleines à bosse sont migratoires, et le meilleur moment de les voir est en mai-juin et en septembre-octobre.

credit Telegraph Cove Resort
L’une des caractéristiques spéciales des eaux éloignées de la Colombie-Britannique ? Les lieux de villégiature dont sont parsemés les archipels et le continent. Vous n’êtes jamais à plus de deux jours d’un foyer réconfortant. Chacun est différent, adoptant la personnalité de ses constructeurs. Un grand nombre de ces havres sont des entreprises familiales qui existent depuis longtemps. Certains offrent un confort plus rustique, d’autres des services complets, comme un spa. La qualité de la gastronomie n’est nulle part négligée, parce qu’après tout, vous mériterez bien un bon repas de gourmet après une semaine en mer ! Tous les centres accueillent tout spécialement les pêcheurs, et les hôtes sont toujours heureux de vous aider à faire une prise mémorable.

credit Yellowfin Adventures
Mais pas besoin d’aller loin pour trouver un environnement qui vous touche le cœur et l’âme. Un voyage d’une journée à partir de Vancouver vous emmène à l’isolation d’Indian Arm, ou de Smuggler Cove et de Pender Harbour, sur la Sunshine Coast. Le Princess Louisa Inlet, avec ses murailles de 5 000 pieds couronnées par les chutes Chatterbox (si bien nommées), n’est pas beaucoup plus loin. La baie Desolation, que plusieurs considèrent la destination de nautisme idéale des côtes de la Colombie-Britannique, est atteignable à partir de Vancouver, bien que 99,9 % des gens de cette ville ne pourraient pas vous dire où elle se trouve. Se trouvant au plein centre des marées, l’eau de la baie approche 80 °F en fin d’été. Imaginez… Nager dans de l’eau chaude, à proximité d’une forêt pluviale maritime à latitude élevée, en pleine vue des glaciers ! Oh – et avec même une outre de mer à vos côtés pour vous accueillir, peut-être.

credit John Cameron
Revenons à la civilisation. Vancouver s’explore facilement en bateau ou à pied à partir des marinas du centre-ville. Victoria, la capitale provinciale, accueille les plaisanciers avec son charme à la fois d’antan, à la fois moderne. Les îles Gulf sont la destination la plus prisée de la côte de la Colombie-Britannique. Elles sont accessibles, relativement inaltérées, avec tant de zones de mouillage que vous pouvez choisir de rester seuls ou d’être emmenés à la terre ferme en canot, en joyeuse compagnie. L’exploration de ces îles en vaut bien la peine. Chacune a sa propre culture, et peu de gens les visitent sans rêver d’y vivre un jour. Entre la cité de Victoria et les communautés portuaires de l’île de Vancouver Nord Port Hardy et Port McNeill, vous découvrirez une côte crénelée de baies et de passages où se cachent des colonies, allant des villages dénudés aux centres pleins d’action de Nanaimo, Comox et Campbell River. Et il y a une foule de marinas en cours de route, et une mine de petits conforts et de récompenses qui vont main dans la main avec les voyages d’aventure.

credit Maple Leaf Adventures
La côte de la Colombie-Britannique est le chez-soi des peuples des Premières Nations depuis au moins 10 000 ans. Leur culture est encore si vivante... Les voyageurs peuvent en vivre l’expérience dans des communautés parsemant la région, en visitant les attractions culturelles autochtones ou en faisant une excursion d’une journée ou plus en compagnie d’un guide des Premières Nations.

La Colombie-Britannique a un site Web spécialement conçu pour les plaisanciers. Visitez ahoybc.com pour plus d’information sur toutes les régions côtières, et une carte pratique et consultable des marinas et des communautés. Si votre bateau ne peut pas vous accompagner, ou si vous n’en possédez pas, il existe quand même une foule de façon de vous lancer sur l’eau. Consultez la section « Road Trips » sur ahoybc.com pour des renseignements sur les affrètements de bateaux, les locations, les excursions sur l’océan et les locations de kayaks. À vous de choisir : civilisation ou nature ? Vous trouverez les deux sur la côte de la Colombie-Britannique, aussi sauvage qu’elle est civilisée ! picture kayak action

 

 

                                                                                  

                                                                                          Cliquez ici pour visiter le site