DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Que bouffes-tu? Grille d’appâts

Le poisson-gibier d’eau douce le plus convoité? Le saumon, la truite et l’achigan. Le choix d’un appât pour capturer des poissons est une question bien personnelle. Les appâts pèsent habituellement d’un quart d’once à trois onces. Le poids le plus courant est de 5/8 d’une once.

Bien que certains pêcheurs aient leur propre « recette secrète » pour les appâts, il existe des appâts « normaux » qui ont fait leurs preuves au fil du temps. Voici quelques-uns des appâts les plus communs.

Les vers sont un classique de la pêche et pour bonne raison : ils donnent des résultats et sont l’appât favori de la plupart des pêcheurs en eau douce. Les vers de terre, les vers rouges et les vers nocturnes peuvent être « élevés » dans un bac de compostage, tirés d’un jardin ou achetés dans un magasin d’appâts. Conservez au réfrigérateur les vers vivants qui restent et utilisez-les pour la prochaine excursion de pêche.

Les grillons et les sauterelles sont d’excellents choix pour attraper le crapet-soleil et l’achigan. Vous pouvez les attraper à la main, avec un filet à insectes, ou encore les acheter dans une animalerie. Vous les trouverez dans les herbages épais ou la nuit, sous la lumière. Pour attirer les grillons, placez un linge, une serviette, un bout de carton ou une feuille de papier journal sur le gazon.

Certains pêcheurs aiment pêcher avec des lucioles (les « mouches à feu »).

De petits poissons ou autre limicoles sont d’intéressants appâts, car il s’agit de l’aliment naturel des plus gros poissons. Les ménés sont un excellent appât pour de nombreuses espèces. Vous pouvez les acheter ou les capturer vous-mêmes. Les ménés et ménés verts peuvent être pris au filet ou capturés dans un piège à ménés. Recherchez les ménés en banc près des quais et des montées de quais, des bateaux amarrés et des échelles de quai en eaux calmes. Ils sont souvent dans les marinas. Conservez-les dans un seau à ménés aéré et évitez de trop en mettre dans le seau. Changez l’eau fréquemment pour que les ménés demeurent actifs, ou, tout simplement, conservez le seau (avec ses fentes ou orifices) submergé et fixé à une ligne près du quai ou du bateau amarré. N’oubliez pas de remonter les ménés à bord avant de déplacer le bateau.