DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Huit conseils d'étiquette pour les capitaines

HUIT CONSEILS D’ÉTIQUETTE POUR LES CAPITAINES
Pour bien maîtriser les principes d’étiquette du nautisme, il suffit de connaître un seul mot : courtoisie. Si vous pensez au point de vue des autres sur l’eau et sur la terre ferme qui vous entoure, vous prendrez normalement la bonne décision en ce qui a trait à l’étiquette du nautisme. Lorsque les plaisanciers manquent de respect à l’égard des autres plaisanciers, des propriétaires de maison ou des entreprises le long de la rive, les cours d’eau peuvent venir à être frappés d’une interdiction de faire du nautisme. Une bonne étiquette permettra à tous de profiter du nautisme et de la pêche pour des générations à venir :


1. RALENTISSEZ
En fin de journée, c’est si facile de se sentir pressés. Vous êtes fatigués, la nuit tombe, et l’heure de prendre un verre approche rapidement. Mais en arrivant à la marina ou au quai, n’oubliez pas de ralentir. Une vitesse sans remous devrait être une vitesse maximale. Aller vraiment lentement, c’est encore mieux. Vous avez plus de temps pour réagir, vous ne créez pas de remous qui dérange les autres, et vous donnez aux autres plaisanciers la chance de vous guider vers votre cale.


2. PENSEZ AU VOLUME
La musique est une partie importante du plaisir sur l’eau. Mais sur l’eau, le son porte loin, et si la musique est trop forte, elle peut ennuyer les propriétaires sur la rive et donner mauvaise réputation aux plaisanciers. Pour vérifier le volume au pif : si vous entendez la musique lorsque vous êtes à 24 mètres (80 pieds) de distance à faire de la planche, du surf ou du ski, c’est qu’elle est probablement trop forte. Plus encore, si la musique est trop forte, le danger grandit : le capitaine ne peut pas entendre ce que le guetteur ou ce que les autres plaisanciers tentent de lui dire.


3. CONNAISSEZ LES RÈGLES
Qu’il s’agisse de bien savoir utiliser les phares pour signaler votre présence aux bateaux qui approchent ou de bien connaître et observer toutes les règles du nautisme, vivez une expérience de nautisme agréable et axée sur la sécurité.


4. LA POUPE D’ABORD
Oui, reculer dans votre cale demande un peu plus de temps, mais sachez qu’il est bien plus facile de monter à bord et de débarquer à l’arrière du bateau, et qu’en vous rangeant de telle façon, vous libérez la voie piétonnière le long du quai. Ceci est particulièrement important pour les bateaux dont la proue ou le balcon sont gros.


5. ÉLIMINEZ LE FOUILLIS
Enroulez les cordages, organisez les cordons d’alimentation, rangez l’équipement de sport et les gilets de sauvetage, et remettez les produits de nettoyage dans leur casier. La nuit tombe, après tout! Tout ce fouillis est dangereux si on ne peut pas le voir, et l’on sait tous que trébucher sur un boyau, des gougounes aux pieds, sur un pont en bois plein d’échardes, ce n’est pas la façon la plus agréable de terminer une belle journée sur l’eau...


6. ÉTEIGNEZ TOUT
Vous débarquez au restaurant de la marina pour un souper de poisson? Éteignez tout l’équipement. Oui, tout. Phares, radio, lecteur CD, télé, et tout ce qui peut importuner vos voisins pendant votre absence. Une radio ou télé qui fonctionne à tue-tête peut facilement gâcher une soirée tranquille.

 

7. ACTIVEZ-VOUS
Besoin de carburant? Allez le chercher et poursuivez votre route. Besoin de charger ou de décharger le bateau? Faites-le dans les endroits désignés. Ne vous attardez pas aux quais de ravitaillement ou à la rampe de mise à l’eau. Les plaisanciers sont pour la plupart des gens patients, mais ceux qui lambinent peuvent vraiment agacer les autres, surtout les « réguliers ». Planifiez, et pensez à votre stratégie pour le ravitaillement et la mise à l’eau/sortie de l’eau.


8. GARDEZ VOS DISTANCES
Si vous pratiquez des sports nautiques et créez un remous, il est bon de rester à au moins 46 mètres (150 pieds) des rives, quais et marinas. Et puis en plus, le centre du cours d’eau est plus profond et convient donc mieux aux sports nautiques.

Visitez DiscoverBoating.ca pour trouver encore plus de conseils et de nouvelles sur le nautisme.