DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Les incontournables de la pêche à la mouche

Quand on parle de « pêche à la mouche », nous viennent souvent à l’esprit des images bucoliques d’hommes en cuissardes debout dans une superbe rivière pittoresque. Mais ceux et celles qui connaissent bien ce sport savent que la pêche à la mouche en bateau est tout aussi relaxante et souvent plus amusante. À cause du lancer spécial qui est requis, la pêche à la mouche à bord d’un bateau se pratique la plupart du temps dans des bateaux à coque plate et des yoles à faible tirant d’eau leur permettant de pénétrer dans les lagunes et dans les eaux arrêtées. Mais de nombreux pêcheurs aiment attraper le plus gros poisson-gibier, comme le brochet, à la pêche à la mouche.

Pour bien commencer à pratiquer la pêche à la mouche, vous devez avoir une canne à pêche à la mouche bien équilibrée, un moulinet et une ligne appropriée. Une fois assemblé, l’attirail devrait bien tenir dans votre main, y être bien équilibré. En tenant le manche, vous ne devriez pas avoir l’impression que la canne est trop lourde à la pointe ou au manche. Si elle est bien équilibrée, une expérience de pêche à la mouche bien confortable vous attend. La plupart des cannes sont fabriquées de graphite, mais vous en verrez parfois fabriquées d’autres matériaux.

Au contraire des autres types de pêche, la pêche à la mouche commence en choisissant la ligne la plus appropriée pour le type de pêche que vous comptez faire, et en choisissant ensuite la canne et le moulinet correspondants.

Pour le poisson de taille moyenne, comme la truite ou l’achigan, la plupart des pêcheurs choisissent la ligne de calibre 5, 6 ou 7. Pour ce calibre de ligne, une canne de 8 à 9 pieds tombe dans la moyenne. Les cannes plus longues facilitent le lancer et permettent de lancer plus loin. Un moulinet pour la pêche à la mouche sert à retenir la ligne. Généralement, vous n’aurez pas besoin d’un moulinet doté de caractéristiques spéciales.

La grosse truite et le gros achigan demandent généralement une ligne de calibre 7, 8 ou 9 et une canne de 9 à 10 pieds. Dotez-vous d’un moulinet à rebord de tambour et système de frein. Certains pêcheurs aiment le système de frein à disque pour prendre de plus gros poissons.

Les très gros poissons, comme le brochet, nécessitent normalement des lignes de calibre 12 et des cannes de 9 à 10 pieds de calibre 12.Pour la prise du gros poisson, un moulinet à rebord de tambour et avec un bon système de frein à disque est très utile. Recherchez un gros moulinet avec un frein et une capacité pour une ligne de plus haut calibre en plus de la ligne de réserve.

Pour compléter votre attirail de base pour la pêche à la mouche, vous devez vous procurer ligne de réserve, ligne à moucher, avançon et tippet. La ligne de réserve est plus grosse et s’enroule en premier sur le moulinet. Il ne s’agit pas de la ligne que vous lancez. Elle sert de deux façons : pour remplir la bobine afin que l’enroulement de la ligne à moucher ne demande pas une éternité, et pour permettre au poisson de s’échapper en tirant plus de ligne du moulinet que la ligne à moucher même. La ligne de réserve est très importante lorsque vous êtes à l’affût de plus gros poisson. Vous aurez besoin de 300 à 500 verges de ligne de réserve selon votre proie. La ligne à moucher est la ligne monofilament que vous lancez. La plupart des lignes à moucher n’ont une longueur que d’environ 90 pieds. L’avançon et le tippet sont au bout de la ligne et sont reliés au leurre. Vous les choisissez en fonction des tailles des appâts que vous désirez utiliser.

Vous aurez bien sûr besoin d’hameçons et de leurres ou d’appâts. Des livres et des livres ont été écrits sur ce sujet – qui est également un sujet de conversation très prisé entre pêcheurs !