DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

ressources

Articles

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Votre première aventure à voile

Votre première excursion à bord d’un voilier deviendra une expérience mémorable comme nulle autre. Voici une idée de ce que vous réserve votre voyage inaugural.

Vous partirez probablement d’une marina. Après vous être éloignés du quai à l’aide du moteur et vous être rendus dans les eaux vastes, la grand-voile devra être hissée. Gouvernez le voilier pour qu’il fasse face à la direction de laquelle vient le vent. Il tournera facilement, mais les quelques derniers pieds demanderont un peu plus de travail. Vous découvrirez que cette manœuvre est bien plus facile à accomplir avec une barre à tourniquet. Le tangon – la perche horizontale à laquelle est fixé le rebord inférieur de la grand-voile — pourrait pivoter d’un côté à l’autre pendant que la voile se déploie et bat dans le vent comme un drapeau. Ceci est bien normal : penchez-vous pour éviter que le tangon vous assomme ! Aussi, si le temps est particulièrement venteux, vous entendrez la voile faire beaucoup de bruit. Pour bien naviguer, assurez-vous que la « ligne arrière » qui retient le bas de la voile le long du tangon, et que le « hale-bas », qui est un cordage qui tire le tangon vers le bas, vers la cabine, sont en place bien solidement.

Le foc, qui est la voile triangulaire sur l’étai du mât, monte ensuite. Il est plus facile à hisser que la grand-voile. Il battra dans le vent, aussi, mais aucune pièce dure n’y est rattachée.

Une fois que les voiles sont hissées et fixées en place, le capitaine (ou « barreur ») dirigera le bateau hors du vent et tendra les voiles pour qu’elles se remplissent d’air. Si le vent est vif, le bateau se penchera légèrement. Le capitaine et son équipage doivent alors travailler en collaboration pour maintenir le cap et naviguer aussi rapidement et proprement que possible. Pour ce faire, ils doivent régler le cap et les voiles.

Pour changer de direction, le capitaine lance : « Prêt à tourner ! ». Un membre de l’équipage relâche le foc alors qu’un autre se prépare à le tirer de l’autre côté du bateau. Aussi, pendant cette manœuvre, il est bon de garder l’œil sur la grand-voile pour s’assurer qu’elle demeure bien contrôlée pendant le changement de direction. Lorsque tout le monde est prêt, la capitaine lance : « On tourne ! » et tourne le bateau dans la direction d’où vient le vent, et au-delà. Lorsque cela survient, le foc est relâché d’où il était attaché et rapidement tiré et fixé de l’autre côté pour se remplir d’air de nouveau.

En continuant de pratiquer à gouverner, régler les voiles et faire des manœuvres, le processus vous deviendra bientôt familier et les techniques vous viendront tout naturellement. Lorsque vient le moment du retour à la marina, vous vous direz sans doute que l’aventure a été de bien trop courte durée, et vous aurez hâte à la prochaine leçon. Vous vous transformez en adepte de la voile !

N’oubliez pas les « règles de la route » sur l’eau, comme le droit de passage et les balises, et, en cas de doute, faites place aux embarcations qui viennent vers vous.