DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Destinations-nautisme

Bas-Saint-Laurent, Québec

Située sur la rive sud du Saint-Laurent, la région du Bas-Saint-Laurent jouit d’une localisation exceptionnelle.
 
Vous serez d’abord conquis par les paysages de mer, de phares et d’îles. Le kayak est à l’honneur sur tout le littoral et la Route bleue s’ouvre à vous. Il est aussi possible de découvrir les îles du Saint-Laurent grâce aux différentes croisières disponibles, laissez-vous charmer par les baleines et les phoques qui viendront à votre rencontre!
 
Évadez-vous plus au sud où les phares et les îles cèdent leurs places à de belles campagnes vallonnées et à des lieux de villégiature tels les lacs Témiscouata et Pohénégamook.
 
Laissez-vous séduire par la région du Bas-Saint-Laurent et vivez le grand amour!
 
Route des Navigateurs : La route des Navigateurs correspond au tracé de la route 132, sur 190 kilomètres, de La Pocatière à Sainte-Luce. Elle met en vedette le fleuve et la vie qu’il inspire depuis trois siècles.
 
Route bleue du sud de l’estuaire : Pour découvrir le Bas-Saint-Laurent sous un jour nouveau, parcourez la route bleue : un réseau de 85 sites de rampes de mise à l’eau, d’abris sécuritaires, d’aires de repos, de services d’hébergement et d’alimentation et de campings rustiques et commerciaux. Cette voie navigable est réservée aux petites embarcations à faible tirant d’eau, principalement le kayak de mer. Le Sentier maritime du Saint-Laurent met le fleuve en valeur et le rend plus accessible tout en favorisant la préservation des milieux naturels et de l’utilisation intensive de ceux-ci, en sensibilisant les écosystèmes et en promouvant la sécurité des usagers.
Info : (418) 867-8882
 
Route des Phares :   Le Québec compte 43 phares traditionnels. Une vingtaine connaissent aujourd’hui une seconde vie grâce à l’intervention de passionnées qui ont transformé ces sentinelles de la mer ou leurs dépendances en musées, auberges ou chalets. Info : (418) 724-6214
 
Îles : À lui seul, le mot île évoque exotisme et dépaysement. Au Bas-Saint-Laurent, un chapelet d’îles aux noms évocateurs s’égrène au large des côtes du fleuve Saint-Laurent. Pour une évasion de quelques heures ou de quelques jours, cinq îles sont accessibles au grand public : l’île aux Lièvres, l’île du Pot à l’Eau-de-Vie, l’île Verte, l’île aux Basques et l’île Saint-Barnabé. Plusieurs excursions sont établies en fonction des heures de marées.