DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Assurer un bateau

Contrairement aux assurances habitation et automobile, les polices d’assurance bateau peuvent varier considérablement d’un assureur à un autre. Comment trouver la meilleure assurance? Voici quelques conseils pour vous mettre sur la bonne piste.

Informez-vous :

Pourquoi ne pas vous informer auprès d’autres plaisanciers qui ont déjà présenté une réclamation. Les compagnies d’assurance peuvent être très efficaces pour collecter les primes mensuelles, mais reste à voir comment elles réagissent quand on se retrouve au creux de la vague. Les employés de votre marina, courtier de yachts ou chantier de réparation pourraient aussi vous faire des recommandations.

La plupart des compagnies d’assurance ne font pas directement affaire avec le public. Il vous faut donc trouver un courtier d’assurance. Votre courtier d’assurance habitation et automobile pourrait être en mesure de vous aider pour assurer une petite embarcation, une chaloupe ou un canot. Mais pour les embarcations de plus de 26 pieds munies d’un moteur de 50 ch ou plus, vous devriez vous adresser à un courtier qui se spécialise en assurance de bateaux de plaisance.

Assurance propriétaire occupant ou police distincte pour le bateau?

Vous devriez souscrire une police distincte pour votre bateau plutôt que d’ajouter un avenant à votre police d’assurance propriétaire occupant, puisque celle-ci limite souvent les risques liés aux activités maritimes tels le sauvetage du bateau, l’enlèvement de l’épave, la dépollution ou les dommages environnementaux. Quel que soit le montant pour lequel le bateau est assuré, vous devriez avoir une garantie séparée d’un montant égal pour couvrir le travail de sauvetage. Ce qui signifie que vous êtes indemnisé pour la perte de votre bateau ainsi que pour les dépenses attribuables au retrait de l’épave d’une voie navigable.

Valeur agréée et valeur au jour du sinistre :

Les plaisanciers ont deux choix de protection et la dépréciation est ce qui les différencie. Une police à valeur agréée couvre le bateau pour la valeur convenue entre vous et votre assureur. Bien que cette assurance coûte plus cher, aucune dépréciation n’entre en ligne de compte en cas de perte totale du bateau (mais certaines pertes partielles peuvent être dépréciées). En revanche, une police à valeur au jour du sinistre coûte moins cher mais tient compte de la dépréciation et ne paie que la valeur réelle du bateau le jour de la perte totale ou partielle ou le jour où il a été perdu.

D’abord et avant tout, considérez vos besoins :

Un bon courtier s’assurera que la police que vous souscrivez répond à vos besoins, afin d’éviter les mauvaises surprises. Par exemple, un propriétaire de bateau de pêche spécialisé pourrait avoir besoin d’une assurance pour son équipement de pêche, d’une assurance tournoi, ainsi que d’une extension de garantie s’il remorque son bateau sur de longues distances. Une fois que vous aurez trouvé un courtier, prenez le temps de bien lui expliquer où, quand et comment vous comptez utiliser votre bateau.


Quelle est la meilleure protection pour mon bateau?

Une assurance tous risques est recommandée. Celle-ci couvre tous les types de sinistres, sauf ceux spécifiquement exclus dans la police. Les exclusions typiques comprennent entre autres l’usure normale, la détérioration graduelle, l’écaillage, les bosselures, les égratignures, les dommages causés par des animaux, les défauts de fabrication, les défauts de conception et les dommages causés par la glace et le froid.

Quelle est la différence entre une assurance bateau et une assurance yacht?

Habituellement on considère que les « bateaux » mesurent 26 pieds ou moins, et les yachts, 27 pieds ou plus. En règle générale, l’assurance yacht est plus complète et plus spécialisée car les plus gros bateaux parcourent de plus grandes distances et sont exposés à des risques particuliers.

Pour en savoir plus »

 

 

FAQ sur l’assurance