DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Destinations-nautisme

La côte est de la Nouvelle-Écosse

La côte est, NS

 La côte est de la Nouvelle-Écosse : la nature vierge des marins

 Par Sara Spike et Paul Spike

 

La côte est vous propose de superbes occasions de naviguer en environnement sauvage et naturel. Les chaînes d’îles au large présentent des trésors cachés, comme de belles plages de sable blanc et des colonies d’oiseaux, alors que la côte même est constituée de longues bandes s’étirant hors des promontoires verts et des digues rocheuses.

La côte est, c’est la nature vierge des marins. Les marinas y sont rares et l’accès aux services assez limité. Plutôt, apportez ce dont vous aurez besoin pour quelques jours, et prenez le temps qu’il faut pour explorer les anses, les baies et les îles qui parsèment la côte. Jetez l’ancre à une plage isolée où il est possible de ne voir aucune âme qui vive pendant des jours. Ici, vous ne verrez pas de panneaux d’entrée interdite... La côte a amplement d’espace pour tous, et tous sont les bienvenus.

Sur la terre ferme, la côte, qui suit l’autoroute 7, est peu populeuse et principalement composée de villages de pêches anciens et petits hameaux, mais peu de villes. Les gens de la région sont amicaux et toujours prêts à donner un coup de main. Ne craignez jamais de demander de l’aide ou une faveur. Et si vous jetez l’ancre près d’Hartlin Settlement à Jeddore Harbour, ne soyez pas surpris de découvrir, en vous réveillant, des muffins et le journal du matin !

Notre famille parcourt la côte est à partir de Jeddore Harbour depuis plus de trente ans. Notre principal conseil : explorez ! Les archipels côtiers entre Clam Harbour et Liscombe sont constitués de centaines d’îles : bref, un labyrinthe enchanteur à découvrir ! Ce paysage maritime largement vierge est pointillé du vert de la forêt boréale, du gris des rochers frappés par le vent… et d’une multitude de balbuzards, d’aigles, de goélands, de visons, de marsouins et de baleines.

En sortant d’Halifax, vous passerez le haut-lieu du surf, Lawrencetown Beach, et la plus longue plage sablonneuse de la province, Martinique. Jeddore Harbour est une longue anse avec, à l’embouchure, une série de quais gouvernementaux et commerciaux très achalandés. Au-delà du chenal, les eaux s’ouvrent en deux vastes bras. Vous trouverez de bons mouillages à Brown Island (que les gens du coin appellent Bones Island), ou à Salmon River Bridge, où deux restaurants (Salmon River House et Jeddore Lodge) sont facilement accessibles par canot pneumatique. À Oyster Pond, visitez le Fisherman’s Life Museum, ou demandez à vous faire conduire au Memory Lane Heritage Village.

Au-delà de la plage de Clam Harbour, où des concours annuels de châteaux de sable attirent des milliers de visiteurs en août, vous verrez émerger la beauté profonde de la côte. La chaîne d’îles entre Clam Harbour et Mushaboom Harbour, appelée Bay of Islands, est actuellement visée par une campagne de conservation du Nova Scotia Nature Trust et de ses partenaires locaux et provinciaux. Ce réseau de plus d’une centaine d’îles sauvages présente des écosystèmes variés dont des forêts de pins, des pitons rocheux et des marécages, dont certains ne se retrouvent nulle part ailleurs dans la province. Ici, comme ailleurs en naviguant le long de la côte est, optez pour le passage intérieur, serpentez dans un labyrinthe de paysages naturels impeccables, trouvez un mouillage isolé, et explorez votre « propre île ».

Wolfe’s Island est l’une des plus grandes îles de cette chaîne. Vous pouvez mouiller à Long Creek, ou près de la plage de Big Sandy Cove, où le sable crisse sous vos pieds. L’un de nos endroits préférés ? Shelter Cove à Pope’s Harbour. Jetez l’ancre à l’embouchure de cette jolie petite anse où vous découvrirez un sentier menant à deux plages en croissant, et à d’autres sentiers menant au continent. Ce secteur fait le plaisir des kayakistes : la pourvoirie Coastal Adventures est à proximité, à Tangier.

Au-delà du parc provincial de la plage de Taylor’s Head, un autre mouillage agréable avec des sentiers pédestres remarquables : rendez-vous jusqu’à The Gates à Malagash Cove et ne manquez pas le Mushaboom Yacht Club non-officiel ! Il est à bonne distance de Sheet Harbour, mais vous donne une excellente occasion de vous ravitailler sur la côte est avec du carburant, l’épicerie, un magasin de spiritueux et des restaurants (Henley House, Fairwinds) accessibles à partir de mouillages dans le bras ouest.

Hawbolt’s Cove, à Beaver Harbour, vous offre un mouillage bien abrité derrière une péninsule naturelle.

 Passez l’après-midi en croisière vers Marie Joseph et passez un autre fil de superbes îles tourmentées et intactes. Allez au nord de l’île Baptiste et longez la côte avant de croiser la baie Necum Teuch jusqu’aux îles de la baie Mitchell et d’Ecum Secum. La région fait partie de l’Eastern Shore Islands Wildlife Management Area protégé depuis les années 70. Vous y trouverez des colonies saisonnières d’eider à duvet, de pétrels, de guillemots, et de goélands. Tout à côté du joli port de Marie Joseph, l’anse sud de Turner’s Island est un parfait mouillage avec une petite plage.

Et bien abrité dans cette vaste nature sauvage, de l’autre côté de la frontière à Guysborough, vous découvrirez Liscombe Lodge, l’un des centres de villégiature les plus charmants, un point saillant pour tous les plaisanciers parcourant la côte est. Après un agréable voyage en montant la rivière Liscombe, vous aboutirez à la marina, gérée par le très obligeant Chester Rudolf, offrant cales et ancrages. Les frais englobent l’accès à des douches et lessiveuses, à l’eau, à l’électricité et à d’autres services, ainsi qu’à une piscine, un sauna et un centre de conditionnement. Le restaurant est bien sûr excellent — le saumon sur planche est incontournable ! — et les installations sont de premier rang. Explorez les sentiers pédestres à proximité ou louez un kayak. Liscombe est le point de départ idéal pour les voyages vers Guysborough County et le Cap-Breton.

Les chaînes d’îles de la côte est vous réservent un nombre incalculable d’excursions potentielles. Après trente ans, nous commençons à peine à les découvrir. Nous vous avons suggéré nos favorites. Quelles seront les vôtres ?

 

Pour de plus amples renseignements sur les chaînes d’îles, visitez :

Bay of Islands http://www.100wildislands.ca

Eastern Shore Islands WMA http://www.novascotia.ca/natr/wildlife/conserva/eastern-shore-islands.asp