DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Ruées vers l’or et capitales : naviguez dans l’histoire, de Lunenburg à la rivière LaHave

Ruées vers l’or et capitales : naviguez dans l’histoire, de Lunenburg à la rivière LaHave

Ruées vers l’or et capitales : naviguez dans l’histoire, de Lunenburg à la rivière LaHave

Par Pat Nelder

Une croisière en bateau de Lunenburg à la rivière LaHave est une excursion empreinte d’histoire. Malgré quelques petits dangers bien indiqués dans la baie de Lunenburg, à Long Shoal et à Shingles, vous découvrez, une fois rendus du côté ouest, une côte sans obstructions. Vous pouvez ainsi voir ce que l’on appelle The Ovens, une série spectaculaire de caves forgées dans les falaises basses. Aujourd’hui un parc naturel et une attraction touristique, The Ovens était autrefois le point d’attache de plus de 1 000 ouvriers après la découverte d’or en 1861. Les visiteurs au parc peuvent encore aujourd’hui tenter de découvrir de l’or, mais la ruée s’est terminée quelques années après son début, et les activités minières aurifères ont pris fin avant le début du 20e siècle. L’un des plus grands intéressés était William Cunard, fils de Samuel Cunard, et l’anse juste avant Ovens Point s’appelle Cunard Cove.

Si vous décidez de faire le voyage à la rivière LaHave, n’oubliez pas que vous êtes en plein océan avec ports en rade jusqu’à ce que vous atteigniez LaHave : soyez prudent en choisissant vos conditions de navigation. Cross Island est à bâbord et Rose Bay s’ouvre à tribord après Ovens Point. Le paysage devient austère et superbe. Ensuite, Rose Point et Kings Bay s’ouvrent sur la communauté de Kingsburg, établie en 1787. Du côté ouest de Kings Bay, vous voyez Hell Point, et ensuite Hartling Bay, où se trouve Hirtle Beach, un parc provincial de la Nouvelle-Écosse. Un dernier promontoire, Gaff Point, et l’entrée de la rivière LaHave se dévoile sous vos yeux, gardée jalousement par les îles West Ironbound, Mosher, Spectacle et LaHave et auxquelles les îles George, Bush, Jenkin et Bell sont reliées avec des ponts-jetées et des ponts continentaux. La rivière LaHave est navigable à partir de l’Atlantique pour 15 milles, jusqu’à la municipalité de Bridgewater. Les quelque trois siècles d’histoire de colonisation européenne sur la rivière LaHave sont relativement courts comparés aux peuplements Micmacs de « Pitjinoiskog » vieux de 60 siècles. Les Européens sont arrivés avec Samuel de Champlain. L’histoire dit que c’est lui qui a donné son nom à la rivière en 1604. Fort Point, du côté ouest de la rivière LaHave, où l’estuaire rétrécit, est l’endroit où le commandant Isaac de Razilly a établi la capitale de la Nouvelle-France avec son fort de Ste-Marie-de-Grâce, à la demande du roi français Louis XIII. Le commandant Razilly est décédé subitement en 1636 et la capitale a alors été déplacée à Port-Royal sur la rivière Annapolis. La Lunenburg County Historical Society exploite le Fort Point Museum de ce lieu historique. Riverport, du côté est de la rivière, était un port achalandé de pêche et de fabrication de bateaux aux 19e et 20e siècles. Aujourd’hui, le traversier à câble Brady E Himmelman relie la rive est et la rive ouest de la rivière.

La LaHave Bakery est un endroit populaire pour les plaisanciers, situé sur la rive ouest de la rivière. Les bateaux peuvent y amarrer. Deux milles plus loin se trouve le LaHave Yacht Club à Pernettes Cove. Une excursion en remontant la rivière vous réserve une expérience tranquille et pastorale, qui devient toutefois plus peuplée à Conquerall Bank sur la rive ouest et à Upper LaHave sur la rive est. La rivière commence à rétrécir à Dayspring et l’eau navigable s’arrête à Bridgewater, au premier des deux ponts. Bridgewater était un port industriel où se faisait l’envoi du bois d’œuvre aux 19e et 20e siècles. Aujourd’hui, Bridgewater est le point d’attache de Michelin, le fabricant de pneus. La municipalité fournit des services aux plaisanciers avec une rampe de mise à l’eau pour bateaux remorqués. La marina de Bridgewater se trouve sur la rive est de la rivière.