DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Style de vie nautique

Il y a tant à aimer, et à apprendre, au sujet du nautisme. C’est pourquoi nous avons créé cette médiathèque d'articles, de vidéos et de billets de blogue pour vous aider dans le cadre de vos aventures.

Neuf façons de faire tomber vos enfants amoureux du nautisme

nine kids

On dit que si vos enfants ne sont pas passionnés par la pêche ou le bateau avant l’âge de 13 ans, ils ne pratiqueront ni l’un ni l’autre de ces sports plus tard. Et si leur première expérience de pêche ou de nautisme est définie par l’ennui et un besoin d’être silencieux, tranquilles et patients, ils perdront vite leur intérêt, même avant d’avoir atteint cet âge. Les enfants détestent tout cela. Il est bien plus important de les initier au nautisme et à la pêche de façon à leur donner une idée agréable de ces sports, dès le départ.

Peu d’enfants refusent un voyage de pêche, à moins qu’ils aient déjà dû en supporter un particulièrement ennuyant. Pour bien faire les choses, les parents doivent être en partie un copain, en partie un aventurier, en partie un mentor. Et une approche légèrement pavlovienne ne fait pas de tort non plus !

Pêche
Pour apprendre aux enfants l’amour de l’eau en passant par la pêche, laissez-les la découvrir à leur façon. Un peu de liberté leur permet de satisfaire leur curiosité, à leur propre façon. Limitez les possibilités en fonction des circonstances, non pas des règles à suivre. Vous avez peur qu’ils tombent à l’eau ? Donnez-leur une veste de sauvetage « cool » à porter. Et ensuite, ne vous inquiétez plus. Donnez du piquant à l’expérience avec des cannes à pêche abordable pour enfants, qui viennent avec des hameçons, de la ligne à pêche, des plombs et des flotteurs. Pour leur donner des aptitudes de pêche hors des confins d’un bateau, rendez-vous à l’étang d’un parc, un ruisseau tout proche, ou un quai public. Apporter une glacière pleine de sandwiches, de boîtes de jus et de barres granolas pour transformer votre sortie en aventure. Et comment prendre du poisson ? Tout l’été, de petits poissons intéressants se tiennent sous les quais et jetées, ou autour des souches et bûches sur la grève. Mettez un petit morceau de ver sur l’hameçon et attendez un coup sec sur la ligne !

Sports de pagaie
Les sports de pagaie sont une façon toute naturelle d’initier les enfants aux plaisirs de l’eau, et, avec un gilet de sauvetage bien ajusté, ce sport est encore plus sûr que la balle molle ! Bien que vous puissiez acheter un kayak amusant pour deux personnes pour aussi peu que 300 $, en plus des gilets de sauvetage et des pagaies, vous pouvez aussi les louer pour 10 $, ou 30 $ pour une journée complète. Les locateurs fournissent des pagaies et des vestes de sauvetage bien ajustées, ainsi qu’une carte pour planifier votre aventure. Un kayak pour deux personnes est normalement en mesure de transporter sans problème un adulte et deux petits pagayeurs. Demandez au locateur de vous donner des conseils sur la façon de pagayer et de diriger l’embarcation, et de vous suggérer de bons coins à explorer. Restez près de la côte où les paysages semblent défiler plus rapidement, et où la tentation de sauter dans l’eau et d’explorer est plus facile à transformer en réalité. Si vous percevez la moindre impatience chez vos petits aventuriers, changez l’expérience en sortant des collations ou en arrêtant sur une plage pour jouer au Frisbee.

Voile
Les pirates font de la voile – tous les enfants le savent. Peu d’enfants quittent leurs dix premières années sans s’improviser pirate dans la cour, avec un rouleau d’essuie-tout transformé en sabre, et une vision claire du « méchant » à conquérir. Ceci est parfois suffisant pour les attirer à bord d’un voilier. Une fois rendus, ils découvrent que peu de choses sont aussi enivrantes que la sensation de transpercer les vagues avec rien d’autre comme poussée que celle du vent. Vous trouverez à Voile Canada d’excellentes ressources pour l’initiation de vos petits matelots Voile Canada

Bateau à moteur
Le bateau à moteur vous offre une vue de l’eau que les enfants trouvent irrésistible ! La bonne façon de commencer un bon tour de bateau à moteur est de donner au jeune plaisancier une bonne expérience en montant dans le bateau, ce qui se fait en attachant solidement le bateau au quai. Maman ou papa peut monter à bord en premier afin qu’un tout-petit puisse être placé directement dans ses bras. On ne sait jamais qui aura le pied vraiment marin, mais il est bon de quitter le quai doucement et d’aller lentement jusqu’à ce que vous sachiez que votre petit plaisancier aime le vent et les vagues. Les chances sont bonnes que vous entendrez sous peu : « Plus vite ! Plus vite ! » et c’est alors le moment parfait de mettre les gaz graduellement. Désirez-vous en savoir plus au sujet du bateau à moteur ? Allez chercher un exemplaire de Power Boating for Dummies. En format imprimé ou numérique sur amazon.com

Sports de planche
Dans les communautés près des lacs, le ski nautique et la planche sont aussi courants en été que le hockey en hiver. Au début, il semble peut-être difficile de mettre les enfants debout sur des skis nautiques, mais toutes les raisons sont bonnes de prendre le chemin plus facile à destination des sports remorqués ! Les tubes et planches à genoux offrent des émotions fortes, et, avec une veste de sauvetage bien ajustée, les enfants peuvent en faire facilement, avec beaucoup de plaisir !

 

Le tube propose les tours les plus faciles et les plus amusants. Pour les tout-petits plus timides, papa ou maman peut être dans son propre tube, juste à côté, pour leur donner une dose de courage. Pour les enfants en tube, une vitesse de 13 à 15 nœuds suffit amplement.

Sécurité : réaliser une réaction pavlovienne

Gilets de sauvetage
Le port d’un gilet de sauvetage est toujours bon pour les plaisanciers de moins de 16 ans. Autrefois, ils étaient orange, pas très jolis, et si volumineux que les enfants pouvaient à peine voir au-dessus de l’ouverture pour leur tête et leur cou. Aujourd’hui, toutefois, il existe une foule de vestes de sauvetage à belle allure et qui font bien, sans limiter les mouvements. Les fabricants les ont rendus plus amusants à porter, avec des couleurs vives, des motifs et même des marques de super héros. Une bonne façon de souligner l’importance du port d’une veste de sauvetage aux yeux de vos enfants est de toujours en porter une vous-même. Et bien que le fait de faire du bateau soit une bonne raison en soi d’en porter une, un peu de chantage peut aussi améliorer vos chances de les convaincre.

Une autre bonne façon de leur donner le goût de porter un gilet de sauvetage est de faire initialement une excursion de magasinage. Allez voir tous les beaux gilets colorés à votre boutique maritime ou d’aubaines la plus proche. Aidez les enfants à choisir un gilet de taille et de type approprié — ne les laissez pas choisir le mauvais gilet juste à cause de la couleur ou d’un super héros particulier. Dès qu’ils deviennent enthousiastes à propos de l’équipement de sécurité, vous avez gagné la bataille !

Prévention-soleil
La prévention-soleil se résume en fait à l’écran solaire en quantité suffisante. Certains écrans solaires se vantent d’un niveau de protection de 30 à 70 SPF, mais leurs avantages sont douteux, dans le meilleur des cas. En effet, un SPF de 15 élimine 95 % ou mieux du soleil. Un SPF de 30 ne fait hausser la protection qu’à 97 %. Et voici ce qui est encore plus surprenant : plus le SPF d’un écran solaire est élevé, moins précis sont ses tests. Ainsi, vous n’obtenez probablement pas ce pour quoi vous payez. Choisissez un SPF 30 ou 70 si cela vous rassure, mais ne croyez pas que vous n’en faites pas assez si vous choisissez un SPF 15.

Nautisme intelligent
En plus de vous procurer votre Carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP), il y a trois autres ingrédients essentiels de plus pour le nautisme en toute sécurité : connaissances, sobriété, et une veste de sauvetage bien ajustée. Les connaissances sont faciles à acquérir : il existe une multitude de cours de nautisme à votre disposition. Des études ont révélé que ces cours rendent les plaisanciers encore mieux habilités pour affronter les urgences et manœuvrer leur bateau dans les grandes eaux, et moins susceptibles d’avoir un accident. Pour plus l’information sur l’éducation nautique, visitez :  http://fr.discoverboating.ca/beginner/safety.aspx.