DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Entretien

Entretien d’un moteur hors-bord

Il n’est pas nécessaire d’être mécanicien pour maintenir votre moteur hors-bord en excellent état de marche. Il suffit d’un bon entretien préventif et d’un peu de soins attentifs pour assurer le bon fonctionnement et la fiabilité de votre moteur pendant de nombreuses années. En outre, ces précautions vous aideront à naviguer en toute sécurité.

Après chaque sortie

  • Après chaque sortie, il est important de drainer et de rincer votre moteur. Cette précaution vise autant les sorties en eau douce que les sorties en mer.
  • Procurez-vous des brides à papillons : il s’agit de deux capuchons faits de caoutchouc souple reliés par une bride de métal. Glissez ce dispositif dans la partie inférieure au niveau des prises d’eau et attachez-y un boyau d’arrosage.
  • Démarrez le moteur et laissez la pompe à eau faire le reste. (Veillez à la sécurité des opérations en restant à bonne distance de l’hélice et en vous assurant que personne ne risque d’embrayer le moteur.)
  • Pendant que vous rincez le moteur, assurez-vous que la pompe à eau fonctionne correctement et que l’eau circule bien. En faisant bien attention, mettez le doigt dans le courant d’eau. L’eau peut être tiède, mais pas chaude. Si le débit d’eau est insuffisant, il se peut que des débris obstruent le tube d’échappement. Coupez alors immédiatement le moteur pour éviter qu’il surchauffe et subisse des dommages.
  • Insérez une tige de métal souple dans le tube d’échappement et faites-la coulisser plusieurs fois pour déloger l’obstruction. Démarrez le moteur et vérifiez à nouveau le débit d’eau. Si le problème persiste, vous avez peut-être besoin d’une nouvelle pompe à eau.
  • Après avoir drainé et rincé le moteur, débranchez la canalisation d’essence et laissez tourner le moteur pour brûler toute l’essence qui reste dans le carburateur.
  • Une fois le drainage et le rinçage du moteur terminés et que tout le carburant a été brûlé, tournez la clé pour couper le contact et, si votre batterie comporte un interrupteur, mettez-le en position d’arrêt.
  • Retirez le capot du moteur et assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites d’eau ou de carburant. Si vous trouvez des fuites, consultez votre mécanicien.
  • Essuyez soigneusement le moteur et lubrifiez-le avec un produit anticorrosif tel que WD 40 ou Quick-lube. Assurez-vous de bien lubrifier toutes les pièces mobiles telles que le câble d’accélérateur, le câble de transmission, les valves du carburateur, etc.
  • Remettez le capot du moteur en place et essuyez-le bien. Entre deux sorties, couvrez le moteur avec une capote de plastique ou de toile.
  • Utilisez toujours du carburant frais. À la fin de la saison nautique, la vidange de votre réservoir à essence devrait figurer au calendrier de vos travaux d’entretien. Allez porter l’essence dans un site de recyclage prévu à cet effet.

Entretien de routine

  • Inspectez les canalisations d’essence à intervalles réguliers pour détecter la présence de craquelures et d’usure.
  • Assurez-vous que la poire d’amorçage est souple et exempte de craquelures.
  • Assurez-vous que les raccords des canalisations d’essence sont installés convenablement et qu’ils ne fuient pas.
  • Inspectez les brides d’attaches des canalisations d’essence pour y détecter la présence de rouille ou de corrosion.
  • Inspectez le réservoir d’essence pour vous assurer qu’il est exempt de rouille et de corrosion.
  • Vérifiez les évents du réservoir d’essence et assurez-vous qu’ils aspirent correctement.
  • Vérifiez régulièrement si le carburant contient de l’eau.

Voyez aussi :