DiscoverBoatingDiscoverBoatingDiscoverBoating

Sécurité

Conseils de sécurité-nautisme : éducation et ressources pour du plaisir en toute sécurité

Vérifiez toujours les conditions météorologiques de la région avant de partir – les prévisions de la météo à la télé ou à la radio sont de bonnes sources d’information. Si vous voyez des nuages sombres ou constatez des vents changeants ou forts, ou encore des baisses soudaines de la température, gardez la sécurité à l’esprit et revenez sur la terre ferme.

 

Utilisez une liste de vérification avant le départ

La sécurité nautique, c’est de se préparer pour toute éventualité. Couvrant un peu de tout, de la conformité aux règles en matière d’incendies jusqu’aux conseils de ravitaillement en carburant, une liste de vérification d’avant le départ vous permet de n’oublier aucune consigne et aucune précaution.

Découvrez plus de détails >>

Procurez-vous votre Carte de conducteur d’embarcation de plaisance

Votre Carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP) est obligatoire et semblable à un permis de conduire, à l’exception que lorsque vous obtenez votre CCEP, elle est à vous pour la vie. La CCEP est obligatoire pour toute personne conduisant un navire de plaisance motorisé. Tous les plaisanciers doivent garder à bord l’original de leur carte. Il existe une foule de moyens de vous procurer votre CCEP, et vous en trouverez une liste sur ce lien  incluant une liste à jour des fournisseurs accrédités par Transports Canada. Vous pourrez passer le test auprès de ces fournisseurs accrédités et, après avoir réussi, le fournisseur vous remettra votre CCEP.

Du gros bon sens

L’un des éléments les plus importants de la sécurité nautique est de connaître les règles et de faire preuve de gros bon sens. Cela signifie que vous devez aller à vitesse sécuritaire en tout temps, surtout dans les endroits achalandés. Soyez alertes en tout temps, et tenez-vous au loin des gros bateaux ou embarcations qui peuvent plus difficilement s’arrêter ou virer. Aussi, respectez les bouées et autres aides à la navigation qui sont là dans un seul but : assurer votre propre sécurité nautique.

Désignez un chef de bord adjoint

Vous devez avoir à bord plus d’une personne qui connaît toutes les facettes de la conduite et de l’opération du bateau et des conseils de sécurité nautique. Si le navigateur principal se blesse ou n’est pas en mesure de s’acquitter de ses tâches, il est important que quelqu’un d’autre puisse observer les consignes de sécurité et ramener tous les passagers sur la terre ferme. N’oubliez pas que toute personne à la barre doit avoir sa CCEP.

Rédigez un plan de navigation

Que vous en parliez à un membre de la famille ou à l’équipe de votre marina locale, n’oubliez jamais de parler de votre plan de navigation à quelqu'un. Vous devez préciser l’endroit où vous vous rendez et la durée de votre voyage.

Un plan de navigation peut inclure ce qui suit : nom, adresse et numéro de téléphone du chef de voyage, numéro de téléphone de tous les passagers, type de bateau et renseignements sur l’immatriculation, itinéraire, types d’équipement de communication et de signalisation à bord.  Découvrez plus de détails >>

Utilisez bien les gilets de sauvetage

Saviez-vous que la plupart des victimes de la noyade dans le cadre d’accidents nautiques sont retrouvées sans gilet de sauvetage (aussi appelé « vêtement de flottaison individuel » ou « VFI »)? Assurez-vous que les vôtres ne viennent pas à faire partie de cette statistique : remettez à chaque passager à bord un gilet de sauvetage bien ajusté avant le départ.

Découvrez plus de détails >> 

L’alcool et le nautisme : à éviter à tout prix

L’alcool, c’est pour la terre ferme. La possibilité qu'un accident nautique se produise est redoublée lorsque l’alcool intervient. Des études ont démontré que les effets de l’alcool sont exacerbés par des éléments externes, comme le soleil et le vent. La conduite d’un bateau sous l’emprise de l’alcool est un délit en vertu du Code criminel du Canada. Si vous envisagez de consommer de l’alcool à bord, vous devez, dans la plupart des provinces, avoir jeté l’ancre et disposer à bord d’installations permanentes pour coucher, d’une cuisine et de toilettes. Pour vous renseigner sur les restrictions, consultez vos autorités provinciales (SQ au Québec, OPP en Ontario et GRC dans les autres provinces et territoires).

Apprenez à nager

Si vous comptez vous retrouver sur l’eau ou dans l'eau, la sécurité, c'est aussi de savoir nager. Des organismes locaux, comme la Croix-Rouge, offrent des cours de natation pour tous les âges et tous les niveaux d’habileté. Renseignez-vous sur les cours proposés dans votre région.

Suivez une formation en nautisme

Les plaisanciers débutants et les plus chevronnés bénéficient tous de se familiariser avec les règles de sécurité et de maniement nautiques. En plus de suivre le cours CCEP obligatoire pour tous les plaisanciers, pensez aussi à suivre des cours additionnels qui ne feront qu’accroître votre confiance en soi. Il est toujours important d’être bien renseignés, d’être prêts et d’anticiper toute circonstance.

Découvrez plus de détails >>

Envisagez un contrôle de sécurité gratuit pour votre bateau

Transports Canada s'affaire à sensibiliser les plaisanciers au sujet des enjeux liés à la sécurité nautique et encouragent tous les conducteurs de bateaux de plaisance à observer des pratiques de nautisme axées sur la sécurité. Des spécialistes qualifiés en matière de sécurité nautique sont à votre disposition pour faire un contrôle de sécurité GRATUIT de votre embarcation de plaisance (voile, motorisé, motomarine ou canoë). Les contrôles sont confidentiels et des amendes ne sont pas imputées pour les lacunes.

Profitez d’un contrôle de sécurité offert par les CPS-ECP en partenariat avec le Bureau de la sécurité nautique. L’organisme offre gratuitement des vérifications des bateaux pour confirmer la présence de tout équipement de sécurité exigé par la loi. Ce service gratuit vous donne accès à un spécialiste qui vérifie votre bateau et qui peut vous formuler des conseils et recommandations utiles sur la sécurité nautique.